« Dé-GAFAMisons » internet

Ce titre est probablement obscure pour beaucoup d’entre vous. Que signifie « GAFAM » et framasoften quoi menaceraient-ils internet ? Nous faisons ici un clin d’œil à une campagne citoyenne très courageuse lancée il y a un an par l’association française Framasoft, appelée « Dégoogelisons internet » . En préférant une variante tirée de l’acronyme « GAFAM » (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft), nous ne stigmatisons pas un seul des géants du net, mais la fratrie toute entière. Pour être exhaustif, il faudrait en fait en ajouter d’autres (comme Dropbox, Doodle, Twitter,…), moins puissants mais appliquant la même recette : publicité individuelle ciblée et valorisation économique des données des internautes, sous couvert de prestations gratuites ou bon marché.

Au delà d’un modèle économique pour le moins opaque, l’enjeu derrière ces pratiques est crucial pour la société civile. Il s’agit de défendre la neutralité d’internet d’une privatisation rampante de gigantesques groupes économiques et de protéger le citoyen d’une surveillance massive,  systématique et indistincte. Le documentaire « CITIZENFOUR » avait à l’époque dévoilé les liens troubles existant entre les opérateurs d’internet et les agences gouvernementales d’une part et d’autre part, les pratiques inadmissibles des États du point de vue du respect de la sphère privée, sous prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Ce sujet est d’autant plus brûlant après les tragiques attentats de Paris du vendredi 13 novembre dernier. En réaction, les gouvernements serrent la visse des libertés individuelles et intensifient la surveillance de masse, avec l’aide volontaire ou forcée des géants du net.

Ce thème a d’ailleurs été choisi (indépendamment de l’actualité) pour la manifestation Fêtons Linux qui aura lieu le samedi 28 novembre 2015 à Beaulieu, Lausanne.

FetonsLinuxAffiche

rts_logoCette manifestation est présentée dans l’émission On en parle sur la RTS du 24 novembre 2015. C’est la dernière d’un cycle de 10 émissions passionnantes sur les logiciels libres.

Lire la suite

Banana Pi, un micro ordinateur économe et surprenant

Dans un précédent post en lien avec la protection du climat, je m’étais lancé dans la découverte du micro PC Banana Pi. Le but était de me rendre compte concrètement de l’utilisabilité de cette plate-forme, aussi bien dans le cadre d’un système de bureau classique (interface graphique, internet, traitement de photos, bureautique, films), que dans celui d’un NAS (Network Attached Storage). Cet article couvre la première partie de ce but (bureau classique). La deuxième partie sera traitée dans un post séparé.

Nous verrons dans cet article que le Banana Pi se révèle surprenant en termes de performances compte tenu de ses caractéristiques physiques modestes, de son prix plancher et de son empreinte environnementale réduite (énergie et ressources naturelles). De plus, cette plate-forme open hardware représente une magnifique opportunité pédagogique pour comprendre et s’approprier la technologie.

banana-pi_recto Lire la suite

Énorme succès pour les Alternatives numériques

cop21_logoAlternatiba_logo-petitLe week-end fut pour le moins chargé pour les membres des Alternatives numériques lors de la manifestation transfrontalière Alternatiba Léman. Les stands de la rue des Voisins à Genève ne se sont légèrement clairsemés que pendant la courte averse de samedi après-midi… Les nombreux visiteurs qui ont fait une halte aux stands étaient très curieux d’en savoir plus sur les alternatives à l’informatique majoritaire (ou mainstream en anglais). Pour beaucoup d’entre-eux, les logiciels libres n’étaient pas totalement inconnus, ce qui est une très bonne nouvelle. Mais la grande majorité ne voyait pas forcément de lien entre ce mouvement un peu mystérieux et une vrai alternative durable et éthique à notre société (ainsi que le lien avec la protection du climat).

Avons-nous le choix d’une informatique différente, en accord avec des valeurs plus humaines et durables ?

C’était précisément le fil rouge d’une bonne partie des stands du groupe des Alternatives numériques.

AfficheTableauNoir

Lire la suite

Alternatiba Léman vous invite à réfléchir à la société de demain

Nous le savons, la société actuelle dysfonctionne à bien des égards. Le modèle économique actuel génère de plus en plus de nuisances que ce soit au niveau environnemental ou social, et provoque inégalités et injustices. La gouvernance mondiale s’enlise dans des schémas du passé et ne permet pas de faire face à ces défis. Nous avons besoin d’un réel changement vers une société durable, équitable et en phase avec notre biosphère.

Dans ce contexte, l’informatique au sens large participe à la dégradation de notre environnement et notamment au changement climatique. Il existe cependant d’autres alternatives, y compris dans le domaine numérique.

Ce constat pourrait paraître déprimant, et contribue à une forme de pensée « négative » relayée sans cesse par les médias. C’est juste mais il ne faut pas se voiler la face pour autant. A chaque époque, les Hommes ont fait face à des défis et les ont relevé. Le changement climatique, entre autre, représente un de ces défis de notre temps.

Alternatives numériques sera présent à Alternatiba Léman et propose une autre vision de la société, plus éthique, plus libre et durable. Les logiciels libres, dont GNU/Linux est le fer de lance, représentent une formidable opportunité de changement du domaine numérique, mais inspirent également de nombreuses autres activités humaines. En effet, le modèle promu par les logiciels libres peut amener la société à évoluer vers plus d’éthique et de durabilité, ce qui en fait un outil particulièrement adapté à l’économie sociale et solidaire.

Alternatiba_Signature

Le programme de la manifestation est pour le moins copieux. Jugez-en par vous-même !

Lire la suite

Alternatiba Léman – Réservez les dates !

cop21_logoAlternatiba_logo-petitLa lutte contre le changement climatique représente une problématique pour le moins complexe. En effet, nous sommes tous collectivement responsables des fortes émissions passées et présentes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui implique une inquiétante dégradation du climat, dont les effets délétères se font ressentir un peu partout sur la planète (vagues de chaleur, pluies diluvienne, tornades, sécheresses, chute de la biodiversité, fonte des pôles, montée des eaux,…). Les causes qui nous empêchent d’agir sont bien connues : répartitions inégales des effets sur la planète, injustices climatiques (les pays les plus émetteurs ne sont pas forcément les plus touchés), impacts individuels de nos actions invisibles globalement, système économique mondial fondé depuis un siècle sur une consommation boulimique d’énergies fossiles carbonées,…

Dans ce contexte, les élites ne jouent pas leur rôle de moteur du changement tant il est risqué politiquement de remettre en cause les fondements de la société actuelle. Le changement doit donc venir de la base citoyenne et lorsqu’elle aura fait suffisamment de bruit, les politiques s’approprieront le sujet. C’est un des buts de la manifestation Alternatiba Léman qui aura lieu du 18 au 20 septembre 2015 à Genève. Réservez les dates !

Alternatiba_Signature

Lire la suite